We bring to your attention a new website where you can buy priligy australia at a low price with fast delivery to Australia.

4-po.04 menace d'accouchement premature

Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE
Référence : RSN/PR/REA.O/004/C
Date de 1ère mise en service : 02/10/2002
Suivi des modifications
Date de la
Objet de la modification
Faite par :
modification
Rédaction
Mise à jour
Vérification
Approbation

A/ DEFINITION :
Contractions utérines + ou – douloureuses, régulières et se répétant à des intervalles
inférieurs à 10 minutes ET associées à des modifications cervicales jusqu’à 36+6 SA.
B/ FACTEURS DE RISQUE :

Critères socio-économiques (âge maternel, tabac, toxicomanie, alcool, niveau socio- économique, maigreur pré-conceptionnelle : BMI< 20, stress, anxiété ….) Antécédents gynécologiques et obstétricaux (malformations utérines, chirurgie du col, ATCD d’accouchement prématuré ou de fausses couches tardives…), ATCD Distylbène La grossesse elle-même (grossesse multiple, béance cervicale, hématomes placentaires, troubles hémorragiques, pathologie maternelle…)
C/BILAN ET DIAGNOSTIC :
Clinique : Pouls, TA, T°, bandelette urinaire, poids maternel, examen au spéculum (sang ou pertes anormales), HU et TV non invasif. Monitoring : pendant 30 mn avant la mise en route de la tocolyse (sauf extrême Biologie : ECBU, PV, NFS, CRP, Iono (kaliémie, uniquement si l’on envisage un traitement Echographie obstéticale : cervicométrie, si possible Recherche de facteurs de risque. Promtest en cas de suspicion de rupture, si possible Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE

D/ CRITERES D’HOSPITALISATION :

Col > 25 mm, OI fermé, absence de facteurs de risque, bandelette urinaire (-)

Pas d’hospitalisation

1-MAP modérée
Col entre 15 et 25 mm, OI ouvert, col en entonnoir, absence de facteurs de risque, peu ou
pas de CU.
→ Maturation fœtale (cf : protocole corticothérapie) → Arrêt de travail → Traitement tocolytique per os à discuter (pendant 48h) au cas par cas. → Surveillance sage femme à domicile hebdomadaire (± aide à domicile) Si état d’anxiété ou non possibilité de suivi à domicile Hospitalisation
2- MAP avérée

Sur des arguments cliniques et Echographie endovaginale, principalement - Modifications cervicales (col très court < 25 mm, protrusion des membranes). - Caractéristiques des CU (fréquence et douleur). - Existence de facteurs de risque. Hospitalisation
→ Maturation fœtale (cf. protocole corticothérapie) → Tocolyse → Selon le terme et le type de maternité, prévoir le transfert in utero (cf. protocole « prise en charge d’un transfert in utero »): > 25 SA sous ATOSIBAN (recommandations CNGOF) une ETV de référence et le bilan biologique si possible dossier « bleu » de transfert avec fax et tel au médecin accepteur. E/ REMARQUES :

La recherche de Fibronectine dans les secrétions cervico-vaginales est Peu utilisée mais d’une bonne sensibilité : - Valeur Prédictive négative (VPN) > 90 % (pendant les 7 jours suivants) - Valeur Prédictive positive (VPP) = 40 % - Chez les patientes symptomatiques, si fibronectine – et col > 26 mm, la VPN de travail prématuré > 95 % Aucun traitement tocolytique per os d’entretien, en relais systématique d’une tocolyse IV ou per os, n’est justifié. La durée totale de la tocolyse (quelle qu’elle soit) ne devra pas excéder 48 heures. Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE
Les grossesses gemelllaires hospitalisées seront mises d’emblée sous
Tractocile®=Atosiban

Les inhibiteurs calciques sont arrivés au premier rang des drogues tocolytiques associés aux inhibiteurs des ocytociques particulièrement indiqués en cas de transfert. Les autres tocolytiques (bêtamimétiques, sulfate de magnésium) sont progressivement abandonnés compte tenu de leurs effets secondaires Les cas particuliers des grossesses gémellaires et de la MAP avec rupture prématurée des membranes feront l’objet d’autres protocoles. F/ TOCOLYSE :



Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE
PROTOCOLE ATOSIBAN : TRACTOCILE® (AMM / MAP) INDICATIONS
Intolérance ou contre indication ou échec aux Bêta-mimétiques ( cardiopathies, diabète) Grossesses multiples.
Transfert in utero.
UTILISATION
Mode d'administration
Dilution
Vitesse de perfusion
SAP: 1 flacon de Tractocile
pendant 3 heures
Poche perf 100 ml:
2 flacons de Tractocile 5 ml +90 ml de RL ou NaCl 45 heures maximum
Effets secondaires possibles : Nausées, vertiges, bouffées de chaleur Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE
PROTOCOLE INHIBITEURS CALCIQUES (Hors AMM) INDICATIONS
Alternative ou Contre-indiquation aux Béta-mimetiques Intolérance aux Béta-mimétiques ou Echec Hypertension artérielle Diabète NIFEDIPINE = ADALATE®
Capsules à 10 mg per os (pas d'administration sublinguale car risque d'hypotension) Dose de charge: 30 mg en une seule prise en DLG, sous dynamap et cardiotocographie.
20 mg supplémentaires, sous contrôle tensionnel, 2h plus tard si persistance des CU.
Si tocolyse obtenue, doses d'entretien: 10 mg (1 cp) toutes les 8 heures.
Si persistence des CU apres 3 h, changer de traitement.
NICARDIPINE = LOXEN®
1 ampoule de Loxen diluéé dans une seringue de 40 ml de sérum glucosé 5 % Débit: Début de la perfusion à 1 mg/h et augmentation par palier de 0,5 à 0,5 mg/h sans dépasser 3 mg/h.
ATTENTION: N'utiliser que du G 5% car risque de précipitation avec ringer ou bicarbonate ou absorption sur les matériaux plastiques de perfusion avec NaCl.
Surveillance de la fréquence cardiaque et de la TA. Risque de céphalées et de bouffées de chaleur.
CONTRE-INDICATIONS
Hypersensibilité connue à la nicardipine Intolérance au fructose Pathologie cardio pulmonaire Grossesse multiple Surchage hydrique Pour les patientes ayant été mises avant sous béta-mimétiques,attendre 3 heures .
avant un relais par une tococyse par inhibiteurs calciques Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE
Examen cardiaque, ECGNoter pouls et TA.
SALBUMOL IV
Dose pour un pousse seringue:
10 Ampoules de SALBUMOL ® à 0,5mg, compléter par sérum physiologique
jusqu'à 50 ml=5 mg dans 50 ml, soit 100 microg/ml.
Ou SALBUMOL FORT ®: 1 Ampoule à 5 mg à compléter par du sérum physiologique
Vitesses
Débit initial : V10, si après 30' la tocolyse paraît insuffisante, augmenter jusqu'à V12.
Ne pas dépasser ce maximum.
Si tocolyse efficace: diminuer progressivement par palier d'une heure jusqu'à 8ml/h.
Si besoin relais avec SALBUMOL suppositoires (3/j). L'utilisation du Salbumol peros est considéré obsolète.
CONTRE- INDICATIONS
Hyperthyroidie Maladie cardio vasculaire : angor, myocardiopathie obstructive, IDM, HTA chronique mal contrôlée Chorioamniotite, troubles du RCF, HRP, éclampsie, Hypertension gravidique.
Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE

BIBLIOGRAPHIE

1-CNGOF/ Principales complications de la grossesse/menace d’accouchement prématuré/items 17et
21-module 2/ 2006
2 Les dossiers des cahiers SYNGOF/juin 2010/N° 81
3- Anotayanonth S, Subhedar NV, Garner P, Neilson JP, HarigopalS. Bétamimetics for preterm labour.
The Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 3.Art. No. : CD002255.DOI
10.1002/14651858.CD004352.pub2.
4- Bal L, Thierry S, Bal L, Thierry S, Brocas E, Adam M, Van de louw A, Tenaillon A. Pulmonary edema
induced by calcium-channel blockade for tocolysis Anesth Analg 2004; 99: 910-1.
5- Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. La Menace d’Accouchement
Prématuré
(MAP) à membranes intactes. Recommandations pour la pratique clinique. J Gynecol Obstet Biol
Reprod 2002 ; 31 (S7).
6- Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, Société Française de Médecine
Périnatale, Fédération Nationale des Associations de Sages-Femmes, Fédération Nationale des
Groupes d’Etudes en Néonatologie et Urgences Pédiatriques et avec la participation de l’Agence
Nationale pour le Développement de l’Evaluation Médicale. Guide de Surveillance de la Grossesse.
Edition Agence Nationale pour le Développement de l’Evaluation Médicale, Paris, 1996.
7- Consensus Canadien sur l’utilisation des tocolytiques en cas de travail pré terme. Journal de la
SOGC, 1995 ; 17 : 1116-1138.
8- Crowley P. Prophylactic cortisteroids for preterm birth. The Cochrane Database of Systematic
Review 1996, Issue 1. Art. No.: CD000065.DOI: 10.1002/14651858.CD000065.
9- Crowther CA, Henderson-Smart DJ. Vitamin K prior to preterm birth for preventing neonatal
periventricular haemorrhage. The Cochrane Database of Systematic Review 2001, Issue 1. Art.No.:
CD000229. DOI: 10.1002/14651858.CD000229.
10- Economy KE, Abuhamad AZ. Calcium channel blokers as tocolytics. Semin Perinatol 2001 ; 25 :
264- 71.
11- Gaunekar NN, Crowther CA. Maintenance therapy with calcium channel blockers for preventing
preterm birth after threatened preterm labour. The Cochrane Database of Systematic Review 2005,
Issue 3. Art. No.: CD004071.pub2.DOI: 10.1002/14651858.CD004071.pub2.
12- Gouvernement du Québec, Conseil Consultatif de Pharmacologie. Le traitement du travail
Prématuré. Bibliothèque Nationale du Québec, 1994.
13- Hayes E, Moroz J, Pizzi L, Baxter J. A cost decision analysis of 4 tocolytics drugs. Am J
ObstetGynecol 2007 ; 197 :383-6.
14- Jannet D, Abankwa A, Guyard B, Carbonne B, Marpeau L, Milliez J. Nicardipine versus salbutamol
in the treatment of premature labor. A prospective randomized study. Eur J Obstet Gynecol Reprod
Biol 1997; 73:11-6.
15- Janower S, Carbonne B, Lejeune V, Apfelbaum D, Boccara F, Cohen A. OEdème pulmonaire aigu
lors d’une menace d’accouchement prématuré : rôle de la tocolyse par la nicardipine. A propose de 3
observations. J Gynecol Obstet Reprod 2005 ;34 :807-12.
16- King JF, Flenady V, Papatsonis D, Dekker G, Carbonne B. Calcium channel blokers for inhibiting
preterm labour; a systematic review of the evidence and a protocol for administration of nifedipine.
Australian New Zealand J Obstet Gynaecol 2003; 43:192-8.
17- King JF, Flenady VJ, Papatsonis DNM, Dekker GA, Carbonne B. Calcium channel blokers
forinhibiting preterm labour. The Cochrane Database of Systematic Reviews 2003, Issue 1. Art. No.:
CD002255.DOI: 10.1002/146511858.CD002255.
18- King J, Flendy V. Prophylactic antibiotics for inhibiting preterm labour with intact membranes. The
Cochrane Database of Systematic Reviews 2002, Issue 4. Art. No.: CD000246.DOI:
10.1002/14651858.CD000246.
Protocole
D’ACCOUCHEMENT
obstétrical n°4
PREMATURE

19- Klam SL, Leduc L. Management options for preterm labour in Canada. J Obstet Gynaecol Can
2004; 24:339-45.
20- Moutquin JM, Sherman D, Cohen H, Mohide PT, Hochner-Celnikier D, Fejgin M, Liston RM,
Dansereau J, Mazor M, Shalev E, Boucher M, Glezerman M, Zimmer EZ, Rabinovici J. Double-blind,
randomized, controlled trial of atosiban and ritodrine in the treatment of preterm labor: a multicenter
effectiveness and safety study. Am J Obstet Gynecol 2000; 182:1191-9.
21- Ogunyemi D. Risks factors for acute pulmonary edema in preterm delivery. Eur J Obstet Gynecol
Reprod Biol 2007; 133:143-7.
22- Romero R, Sinai BM, Sanchez-Ramos L, Valenzuela GJ, Veille JC, Tabor B, Perry KG, Varner M,
Goodwin TM, Lane R, Smith J, Shangold G, Creasy GW. An oxytocin receptor antagonist (atosiban) in
the treatment of preterm labor: a randomized double-blind, placebo-controlled trial with tocolytic
rescue. Am J Obstet Gynecol 2000; 182: 1173-83.
23- Simhan HN, Caritis SN. Prevention of preterm delivery. NEJM 2007; 357:477-87.
24- Smith V, Devane D, Begley CM, Clarke M, Higgins S. A systematic review and quality assessment
of systematic reviews of randomized trials of interventions for preventing and treating preterm birth.
Eur J Obstet Gy,ecol Reprod Biol 2009;142:2-11.
25- Sosa C, Althabe F, Belizan J, Bergel E. Bed rest in singleton pregnancies for preventing preterm
birth. The Cochrane Database of Systematic Reviews 2003, Issue 4. Art. No.: CD003561. pub .DOI:
10.1002/14651858.CD003581.pub2.
26- Stan C, Boulvain M, Hirsbrunner-Amagbaly P, Pfister R. Hydratation for treatment of labour. The
Cochrane
27- The Worldwide Atosiban versus Beta-agonists Study Group. Effectiveness and safety of the
oxytocin antagonist atosiban versus beta-adrenergic agonists in the tretment of preterm labour. BJOG
2001; 108: 133-42.
28- Tsatsaris V, carbonne B, Cabrol D. Atosiban for preterm labour. Drugs 2004; 64: 375-82.
French/Australian Atosiban Investigators Group. Treatment of preterm labor with the oxytocin
antagonist atosiban: a double-blind, randomized, controlled comparison with salbutamol. Eur J
ObstetGynecol Reprod Biol 2001; 98: 177-85.
29- Tsatsaris V, Carbonne B, Cabrol D. Atosiban for preterm labour. Drugs 2004; 64: 375-82.
30- Vaast P, Dubreucq-Fossaert S, houfflin-Debarge V, Provost-Helou N, Ducloy-Bouthors AS, Puech
F, Subtil D. Acute pulmonary oedema during nicardipine therapy for premature labour ; report of five
Cases. Eur J Obstet gynecol Reprod Biol 2004; 15 : 98-9.
31- Van de Water M, Kessel ET, De Kleine MJ, Oei SG. Tocolytic effectiveness of nifedipine versus
ritodrine and follow-up of newborns: a randomised controlled trial. Acta Obstet Gynecol Scand
2008;87:340-5.
32- Mesure de la longueur du canal cervical du col de l’utérus par échographie par voie vaginale/HAS/
juillet 2010

Source: http://securite-naissance.e-santepaca.fr/sites/securite-naissance.e-santepaca.fr/files/u4/4-PO.04%20MENACE%20D'ACCOUCHEMENT%20PREMATURE.pdf

Microsoft word - cv_1.doc

CURRICULUM VITAE Fernando José Silva e Nunes da Silva Nascido em Lisboa, a 29 de Agosto de 1953, casado, quatro filhos. E-mail: [email protected] Situação actual Professor Catedrático do Departamento de Engenharia Civil e Arquitectura, do Instituto Superior Técnico, Área Científica de Urbanismo e Transportes, desde Junho de 2002. Professor convidado da Pontifícia Universida

jiggins.gen.cam.ac.uk

Perspectives Male-Killing Bacteria in Insects: Mechanisms, Incidence, and Implications Gregory D.D. Hurst and Francis M. Jiggins University College London, United KingdomBacteria that are vertically transmitted through female hosts and kill male hosts thatinherit them were first recorded in insects during the 1950s. Recent studies have shownthese “male-killers” to be diverse and

Copyright © 2010-2014 Medical Science